Championnat National d’Orchestres d’Harmonie

La session 2020, annulée en raison du Covid-19, est reportée au 23 mai 2021 à Mégacité, Amiens

La CMF, en partenariat avec l’Association Française pour l’Essor des Ensembles à Vent (AFEEV), s’engage dans la valorisation des orchestres d’harmonie de haut niveau et organise la première édition du Championnat National d’Orchestres d’Harmonie.

23 mai 2021 à Amiens !

Orchestres sélectionnés

L’Orchestre d’harmonie de Levallois est un orchestre d’harmonie amateur emblématique du paysage culturel francilien. Constitué d’une soixantaine de musiciens amateurs et professionnels de haut niveau, l’orchestre propose chaque année une saison de concerts aux thèmes variés, couvrant une large palette d’époques et de genres musicaux.

L’ouverture de l’école de musique de Levallois en 1883 engendre rapidement la création de plusieurs ensembles musicaux. Deux d’entre eux, l’Avenir et l’Union Musicale, fusionnent en janvier 1900 pour donner naissance à l’Harmonie Municipale de Levallois. Depuis, l’orchestre n’a cessé d’évoluer tout en restant fidèle à sa vocation première : encourager la pratique musicale amateur, offrir aux Levalloisiens un orchestre d’harmonie de prestige et faire rayonner la musique pour harmonie auprès d’un large public.

L’orchestre se compose aujourd’hui d’une soixantaine de musiciens que la section batterie-fanfare vient compléter pour assurer les défilés commémoratifs. Placé sous la direction de Vincent Renaud depuis 2005, l’Orchestre d’Harmonie de Levallois se distingue par l’originalité de ses programmes musicaux.

Au cours des dernières saisons, L’OHL a ainsi proposé un concert dédié à l’art pictural autour des Tableaux d’une Exposition de Moussorgski, faisant intervenir en live le graffeur Kanos. Il a également partagé la scène avec avec le quatuor « Les Sourds-Doués » pour un spectacle d’humour musical écrit sur mesure. L’OHL a assuré la création mondiale de plusieurs commandes : Kleztet de Jean-Philippe Calvin, pour quintette a vent et orchestre d’harmonie ; U’s Dances pour saxophone baryton et harmonie de Jonas Muel ; Film noir op. 50 pour percussions et orchestre de Maxime Aulio. Par ailleurs, l’Orchestre invite régulièrement des artistes exceptionnels, de culture classique ou non. Il ainsi eu l’honneur d’accompagner David Krakauer, Lola Descours, Philippe Cuper, Marion Lebègue, ou encore le quatuor de saxhorns Opus 333 dans des pièces originales ou des créations.

Voir le site Internet

L’Orchestre de la ville de Saint Omer est composé essentiellement d’élèves du Conservatoire à Rayonnement Départemental de l’agglomération de Saint Omer, d’enseignants et d’anciens élèves. Il est composé d’environ 60 musiciens amateurs et professionnels.

Depuis une vingtaine d’années, il est devenu un orchestre à part entière avec un répertoire original et varié permettant ainsi à de nombreux instrumentistes de goûter aux joies d’une pratique collective stimulante et de haut niveau. Le palmarès des concerts donnés dans toute la Région Nord / Pas-de-Calais et sur le territoire de l’audomarois, son classement par la Confédération Musicale de France en division « Honneur», échelon le plus élevé dans la hiérarchie, témoignent de la qualité musicale de cette formation.

Cet ensemble s’est engagé dans la réflexion du répertoire : de nombreuses créations, travail en lien avec les musiques actuelles, créations avec l’ensemble Odyssée, concert avec des solistes (Joël Vaïsse, Michel Supéra, Guy Touvron, Thomas Leleu, Claude et Rémi Delangle…).

Lors de la finale en juin 2015 du concours de Composition Coups de vents, l’Orchestre d’Harmonie a remporté le prix du public et le prix du jury grâce à l’oeuvre Sacrifice, The Death of Samson du chinois Chun-Wai Wong ainsi qu’en mai 2018 avec l’œuvre Le ciel dégradé se dissout à la surface de l’eau du japonais Takashi Haga. En décembre 2016, l’orchestre a participé au 25ème festival de musique de Chiayi à Taiwan et s’est rendu en avril 2019 dans le Maryland pour une tournée de 4 concerts.

L’Orchestre d’Harmonie de la ville de Saint-Omer est dirigé par Philippe LEMEUR, et est présidé par Bruno DRINKEBIER.

L’Orchestre d’Harmonie de la Région Centre (OHRC), créé en 1982, est missionné par la Région Centre-Val de Loire depuis 2003 pour la haute qualité d’interprétation dont il fait preuve.

Composé de 70 musiciens, tous bénévoles, qu’ils soient musiciens professionnels ou en formation professionnelle au métier de musicien d’orchestre ou bien amateurs de haut niveau, l’OHRC maintient un niveau d’interprétation quasi professionnel qui en fait la vitrine du savoir-faire des orchestres à vent de la Région Centre.

Dirigé par Philippe Ferro depuis 1992, l’Orchestre a contribué à la découverte de compositeurs et d’œuvres peu connues du grand public, et à l’enrichissement du répertoire en commandant des œuvres auprès de : Ton That Tiêt, Marc Lys, Alain Louvier, Jean-Christophe Cholet, Philippe Geiss, Nicolas Bacri, Michael Levinas, Henri Dutilleux, Roger Boutry, Désiré Dondeyne, Ida Gotkovski, Jacques Castérède, Edith Canat de Chizy, Michel Merlet, Frank Ticheli, Pascal Zavaro, Jean-Pascal Beintus, Richard Dubugnon et prochainement Philippe Hersant.

L’OHRC a remporté le 1er Prix International au Concours Eolia Strasbourg 2004 et le 2e Prix Concert Division à Kerkrade en 2005.

Voir le site Internet

Le Lyon Metropole Orchestra est né le 16 janvier 2005 sous le nom d’Orchestre d’Harmonie du Rhône. C’est un ensemble formé de musiciens grands amateurs et professionnels.

Nos valeurs clés : une dynamique collective, une passion commune et un travail partagé, un lieu d’échanges, soutenu par des solistes et des musiciens professionnels. La plupart des musiciens jouent également dans au moins un autre orchestre, de façon hebdomadaire. Ils ont une pratique instrumentale confirmée et sont issus des écoles de musique, conservatoires et sociétés musicales de la Métropole de Lyon, du Rhône et départements voisins.

De par son fonctionnement atypique, Lyon Metropole Orchestra est un orchestre de réseau. Il fédère des musiciens d’origine et d’expérience musicale différentes, mais partageant les mêmes exigences et la même passion. Nos objectifs : Monter un programme musical original, entretenir et diffuser le répertoire de l’orchestre d’harmonie et encourager la création d’œuvres composées pour l’orchestre. Créer un lien entre les sociétés musicales du territoire. Permettre à la musique populaire de réinvestir l’espace public et créer une identité orchestre-territoire-population. Notre fonctionnement : Lyon Metropole Orchestra est une association loi de 1901 déclarée en Préfecture du Rhône. Les répétitions ont lieu un dimanche par mois ou un week-end par mois dans différentes écoles et salles de musique partenaires.

Voir le site Internet

L’Orchestre d’Harmonie de la Ville de Tonnerre est un ensemble composé de 70 instrumentistes à vent et à percussions qui ont fait de la musique une vraie passion, c’est ce qui est à l’origine d’une vraie cohésion d’équipe. Pour la plupart, ils ont été formés ou en cours de formation dans les écoles de musique et conservatoires de la Région.

Cet orchestre est reconnu depuis de longues années pour la haute qualité d’interprétation dont il fait preuve. Il a d’ailleurs été lauréat de nombreux concours. Il maintient ainsi un niveau quasi professionnel.

Dirigé par Vincent Lescornez depuis 2001, l’orchestre a contribué à la découverte de compositeurs et d’œuvres peu connues du grand public : Thierry Deleruyelle,Florent Schmitt, Ferrer Ferran, Jean-Pierre Pommier, Toshio Mashima, Alexandre Kosmicki, Maxime Aulio, Edward Gregson, Chun Wai Wong, …

L’orchestre a récemment été en étroite collaboration avec Jean-Jacques Charles, tromboniste, compositeur, arrangeur et orchestrateur, chef d’orchestre (Musique des Gardiens de la Paix) à travers un programme dédié à Jacques Brel dont l’aboutissement a été la réalisation d’un disque (ce programme sera d’ailleurs donné au Théâtre de Champagne de Troyes le 30 novembre prochain).

Il a également accompagné des solistes internationaux tels qu’Alexandre Gattet, hautbois solo de l’orchestre de Paris à l’occasion du dernier congrès national du hautbois.

D’autres projets novateurs sont en cours d’élaboration et verront le jour très prochainement.

L’objectif de l’orchestre est avant tout de :

  • promouvoir les instruments à vent
  • maintenir son niveau
  • mettre en avant le nouveau répertoire pour les orchestres d’harmonie
  • valoriser les jeunes musiciens et accélérer leur formation en leur proposant des places prépondérantes au sein des pupitres.

En 2010, l’orchestre a remporté un prix de l’Académie française pour l’essor des ensembles à vent lors du concours Coups de Vent. Par ailleurs, il a remporté le dernier concours auquel il s’est présenté à Saint-Apollinaire en mai 2018.

En raison de la situation sanitaire en Europe, l’ECWO est reporté à mai 2022. La date définitive reste à confirmer.

Nous sommes désolés d’annoncer, pour la seconde fois, le report de l’événement, mais notre priorité est la santé et la sécurité des orchestres et du public. En outre nous souhaitons préserver les orchestres d’éventuelles pertes financières qui pourraient être catastrophiques si l’évènement était annulé trop tardivement.

Cependant nous sommes heureux d’avoir la possibilité de reporter l’événement, et nous accueillerons avec plaisir tous les orchestres, prévus en 2020 puis 2021, pour participer au championnat à Amiens en 2022 !

Le jury et la pièce imposée (“Danse Satanique” d’Alexandre Kosmicki) restent les mêmes.

Un grand merci à notre parrain Buffet Crampon qui continue à nous soutenir dans cette période difficile.

L’ECWO 2024 se tiendra à Manchester, au Royaume-Uni.

Espérant vous voir nombreux en 2022 !

L’ECWO est un championnat européen créé par l’association internationale European Championship for Wind Orchestras.

Ce championnat a pour but de :

  • promouvoir les instruments à vent,
  • aider à maintenir des niveaux élevés au sein de orchestres à vent,
  • stimuler et soutenir les contacts et les réseaux internationaux,
  • promouvoir et développer un nouveau répertoire pour les orchestres d’harmonie.

L’orchestre d’harmonie du Havre représentera la France à l’ECWO !

Le jury était composé de Jérôme HILAIRE (Président), Pascale JEANDROZ et Maxime AULIO

Cette vénérable formation a été créée en 1876 par le père d’Armand Salacrou, célèbre écrivain et dramaturge havrais. Au fil des ans, divers directeurs ont marqué de leur empreinte cette harmonie (Messieurs Manière, Brasseur, Desseigné, Decugis, Langlet, Togni, Chebrou, Guilbert, Maillard) et peu à peu, le désir d’élargir le répertoire, d’accroître l’audience, de changer une image un peu passéiste s’est fait sentir.

L’orchestre d’harmonie participe alors à des concours nationaux puis internationaux. L’émulation motive, l’expérience augmente, l’ambition internationaliste se dessine. Par sa volonté d’assumer un rang, mais également de revendiquer une histoire, l’Orchestre d’Harmonie de la Ville du Havre occupe aujourd’hui une place privilégiée sur la scène artistique normande.

Depuis octobre 2008, cet orchestre est placé sous la direction d’Annick Villanueva. Comptant actuellement 80 musiciens, il constitue pour la Ville du Havre un ambassadeur, exprimant le désir d’aller régulièrement au-devant d’un large public et de participer pleinement à la vie de la Cité océane, ne manquant jamais une occasion de mettre en valeur un patrimoine dont il est autant le détenteur que le représentant. Connu pour ses projets créatifs, légitimement repéré sur la scène nationale, et encouragé par le regain d’intérêt que les compositeurs lui portent, il regarde l’avenir avec enthousiasme et optimisme.

Depuis mai 2010, l’orchestre est classé en division Honneur de la Confédération Musicale de France. Il s’est présenté en avril 2017 au Concours International Flicorno d’Oro à Riva Del Garda (Italie) et y a obtenu une note de 16/20.

Voir le site Internet

Pièce imposée : Alexandre Kosmicki, Danse satanique (10’30”) Edtions HAFABRA Music

En savoir plus sur le site de l’ECWO