Le 31/01/2020 01h00

ARTURO BRACHETTI

Spectacles


Description :


Dans ce tourbillon de fiction et de réalité, de décors réels et d'effets spéciaux, le maestro du quick-change se métamorphose en plus de cinquante personnages issus de son imagination. Un nouveau one-man-show fabuleux du prodige de l'illusion qui possède la clé du royaume des rêves et y emmène des familles entières. Actuellement, Arturo Brachetti est le transformiste le plus célèbre du monde. Il est si rapide qu'il figure dans le “Livre Guinness des records” - il lui faut une seconde et demie pour changer de costume et passer d'un personnage à l'autre. Cet artiste italien, qui se produit dans le monde entier, est né à Turin. Contre toute attente, c'est au séminaire, auprès d'un jeune prêtre passionné d'illusionnisme, qu'il apprend les rudiments de la magie. A quinze ans, en réalisant son premier numéro de changement rapide de costume (le quick-change), il réinvente sans le savoir l'art du transformisme, immortalisé au début du siècle dernier par son compatriote Leopoldo Fregoli (il lui rendra hommage dans un spectacle éponyme). La carrière d'Arturo Brachetti débute véritablement à Paris en 1978 au mythique Paradis Latin, le cabaret dirigé par Jean-Marie Rivière. Son talent, remarqué au-delà des frontières, va lui ouvrir toutes les portes. Arturo Brachetti participera au show poétique surréaliste “Flic Flac” de l'Autrichien André Heller, se produira à Londres et même à Covent Garden devant la famille royale. La télévision européenne le réclame. Entre deux spectacles ou pièces de théâtre, il apparaîtra sur la Rai, sera présentateur sur l'anglaise Thames Television. En 1999, son one-man-show “L'homme aux mille visages”, aux allures de best-of, fait un tabac au festival “Juste Pour Rire” de Montréal. Ce spectacle, qui reprend ses meilleurs numéros et s'achève sur un hommage grandiose à Federico Fellini, sera suivi d'une tournée monumentale et lui vaudra un Molière. Depuis, le transformiste italien ne cesse d'expérimenter de nouvelles formes théâtrales (cabaret, arts du cirque, musique et cinéma) car il aime par-dessus tout l'imprévisible. Après le succès du choral “Comedy Majik Cho”, Arturo Brachetti revient en “Solo” pour en mettre plein la vue. “Ce spectacle, c'est moi. Ou plutôt le rêve de moi-même, c'est-à-dire un grand enfant de soixante et un an qui déborde d'énergie (...) Moi je déteste m'ennuyer, je fuis la routine comme la peste.” - à Actu.fr Arturo Brachetti ouvre grand les portes de sa maison pleine de souvenirs et de fantaisie. Dans ce lieu hors du temps où fiction et réalité se confondent, la magie est reine et tout semble possible : le dessous devient dessus et il faut monter les escaliers pour descendre ! Au cours de ce one-man-show fabuleux, le maestro du quick-change se métamorphose en plus de cinquante nouveaux personnages, éblouit avec ses disciplines fétiches (mime, ombres chinoises, chapeaugraphie…), et surprend grâce à la poésie du painting, de la peinture sur sable et au magnétisme du laser. Cette combinaison judicieuse de décors réels et d'effets spéciaux, de scénographie traditionnelle et de mapping vidéo emporte dans un tourbillon merveilleux où la fable, Batman, Wonder Woman, Matrix, Magritte et la musique pop ont toute leur place. PMR : 01.39.34.10.80

Adresse :

THEATRE DU CASINO D'ENGHIEN

3 avenue de Ceinture

95880 -