Adresse : Thiviers
Ville : Thiviers
Code postal : 24800

Fédération : Aquitaine
Région : NOUVELLE – AQUITAINE
Statut : Ensembles et orchestres
Type de structure : Harmonie

La musique pour tous avec de jeunes chefs passionnés !

Si l’Orchestre d’Harmonie de Thiviers existe sous une forme associative depuis 1969, les archives témoignent de l’existence d’une fanfare dès la fin du XIXème siècle. Après plusieurs phases de restructuration, l’Orchestre d’Harmonie de Thiviers née dans la deuxième partie du XXème siècle sous la forme que l’on lui connaît encore aujourd’hui.

Il s’agit d’une association dynamique : participation et organisation des concours de la Confédération Musicale de France, échanges culturels, festivals, contes musicaux, opéras pour enfants, ciné-concerts, créations, rencontres avec des artistes professionnels, solistes invités ou compositeurs, masterclass, collaborations avec metteur en scène, comédiens et réalisatrice entre autres.

Forte de son effectif de 120 musiciens répartis en trois orchestres – un Orchestre Éphémère (pour les musiciens débutants), un Orchestre Junior (pour les musiciens en formation) et un Grand Orchestre (pour les musiciens de tout âge) – l’harmonie vit, depuis une dizaine d’années de beaux projets.

Cette vitalité est permise, d’une part par ses soutiens (la Ville de Thiviers, le Conseil Départemental de la Dordogne et l’Agence Culturelle Dordogne-Périgord), et, d’autre part, part ses partenariats actifs avec le Conservatoire à rayonnement départemental de la Dordogne et le collège de Thiviers.

Naissance d’une option « musique d’harmonie » au collège et création d’un orchestre junior

En 2009, l’association participe à l’élaboration du projet « option musique d’harmonie » initié par le collège de Thiviers. Ainsi, depuis plus de dix ans, la synergie autour des moyens locaux (collège, antenne du Conservatoire à Rayonnement Départemental de la Dordogne et orchestre d’harmonie), a permis la création de cette option pour des collégiens volontaires. Les cours par pupitre sont assurés par les professeurs du conservatoire sur le temps scolaire, un cours d’éducation musicale spécifique est assuré par le professeur d’éducation musicale du collège sur le temps scolaire également ; enfin, l’orchestre d’harmonie accueille les élèves de l’option pour le travail musical hebdomadaire d’ensemble chaque vendredi soir et leur fournit les instruments. La pérennité du projet est assurée par un recrutement annuel correspondant aux sorties des élèves en 3ème et un groupe d’une trentaine d’élèves.

Après plusieurs années de fonctionnement, des résultats très positifs sont observés : cohésion du groupe, élèves épanouis, amélioration des résultats scolaires, progression instrumentale effective. Ce dispositif permet aux élèves de se « construire » une scolarité collégienne singulière, riche et valorisante grâce aux vertus éducatives et formatrices de la musique.

Un lien fort avec le Conservatoire à rayonnement départemental de la Dordogne

L’Orchestre d’Harmonie travaille en partenariat avec le CRD Dordogne depuis la création d’une antenne de l’établissement sur la ville de Thiviers à la fin des années 1980. Il accueille les élèves de l’antenne du Haut-Périgord en tant que support des pratiques collectives, et participe à la validation du Certificat d’Études Musicales des élèves du conservatoire musiciens de l’orchestre dans un programme soliste accompagné par l’harmonie.

Un encadrement professionnel et un accès sur la formation des chefs en herbe

Depuis 2014, la direction artistique et musicale est confiée à une cheffe d’orchestre professionnelle titulaire, entre autres, du DADSM. Depuis trois ans, cette dernière transmet son savoir dans le cadre d’une formation interne à la direction. C’est ainsi que trois musiciens ambitionnant une carrière artistique sont devenus chefs en herbe / chefs assistants : au-delà de cette formation, ils ont la charge de l’encadrement des répétitions hebdomadaires de l’Orchestre Junior.

Temps forts – des idées et des projets pleins la tête !

  • Concours de Niort / CMF (division supérieure)
  • Accueil d’une masterclass de direction d’orchestre, chef invité : Philippe Nahon
  • Ciné-concert
  • Opéra pour enfants
  • CEM, accompagnement d’un concerto pour piano / collaboration avec le CRD Dordogne
  • Participation au festival des Guitares Vertes et collaboration avec « Les Hurlements d’Léo », (groupe de rock bordelais)
  • Participation au festival MNOP (Musique Nouvelle-Orléans en Périgord)
  • Participation au spectacle En avant, marche !Mise en scène de Frank Van Laecke et Alain Platel à l’Agora (Boulazac)
  • Soliste invité : Alain Huteau, vibraphone
  • Compositeur invité : Michel Lorin
  • CEM, accompagnement d’un concerto pour saxophone / collaboration avec le CRD Dordogne
  • Concert en région parisienne et collaboration avec chœur d’enfants
  • Réalisation et présentation d’un film par Lorraine Féline
  • Commande d’œuvre auprès de Thierry Deleruyelle
  • Création en novembre de Compostella de Thierry Deleruyelle (avec le soutien de l’Agence Culturelle Dordogne-Périgord).

Note d’intention : Compostela, The Way of St. James décrit la marche des pèlerins qui empruntent le chemin de Compostelle. L’œuvre commence par une introduction lente, symbolisant la méditation des hommes et des femmes avant leur départ. Mais, rapidement, la musique devient plus vive. Un thème brillant aux cuivres entrecoupés de mélodies fines et agiles jouées aux bois annoncent qu’il faut prendre la route. Au terme d’une marche longue et courageuse, c’est l’arrivée en Espagne. Le terme de ce périple est annoncé par la contemplation de la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle. Les chants incantatoires font place à des accords majestueux et puissants. Enfin, c’est la bénédiction, juste le temps de recevoir la « compostela », certificat de pèlerinage, rédigé en latin, qui est remis au pèlerin à son arrivée à Compostelle attestant qu’il a fait le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Ce certificat se rattache à la tradition médiévale qui voulait qu’un pèlerin rapportât un témoignage de son arrivée au sanctuaire. La musique se fait de plus en plus douce et traduit la vénération du pèlerin. L’œuvre a été commandée par l’Orchestre d’harmonie de Thiviers à l’occasion de ses 50 ans. La ville de Thiviers est sur le chemin du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Elle est une ville-étape sur la voie la plus fréquentée parmi tous les itinéraires qui mènent à Saint-Jacques. Cet itinéraire est inscrit, depuis 1993, au patrimoine mondial de l’UNESCO.

  • Accueil du Hauts-de-France Brass Band pour les 50 ans.
  • Pierre et le Loup: mise en scène de Lionel Viret, projet avec mimes, narrateur et comédiens + AEC en partenariat avec le CRD Dordogne (prévu pour juin 2021 – possible report pour mai/juin 2022)
  • Création de Thomas Fossaert – artiste local – (novembre 2021 avec le soutien de l’Agence Culturelle Dordogne-Périgord)
  • Projet avec Zoé Gosset, soprano
  • Résidence et enregistrement (novembre 2021)
  • 2022 : projet d’Opéra
2021-03-16T10:29:50+01:00