Pédagogie

La pédagogie à la CMF se situe dans un maillage territorial fort. En effet, toutes structures confondues, il est possible quasiment partout d’avoir une pratique ou un enseignement musical de proximité.

Traditionnellement épaulée par ses commissions d’experts, la CMF produit de nombreux documents pédagogiques : des préconisations, des listes de répertoires, une boîte à outils et des fiches de renseignements, des épreuves de formation musicale ainsi qu’une veille sur les logiciels. Tous ces documents sont réalisés pour aider les ensembles, les écoles de musique et les enseignants dans leur veille pédagogique et culturelle.

Tous les 4 ans, après l’élection de son président, la CMF renouvelle ses commissions. Lieu de rencontre entre experts, chercheurs et artistes, celles-ci :

  • proposent des orientations pédagogiques,
  • initient et encadrent, avec l’appui de la CMF, des actions sur le terrain,
  • collectent des renseignements sur les domaines les concernant,
  • apportent leur expertise aux élus et permanents de la CMF en rédigeant comptes rendus, rapports, et documents nécessaires,
  • assurent une veille pédagogique et artistique,
  • choisissent des œuvres musicales et outils pédagogiques à destination des établissements d’enseignement artistique,
  • choisissent des œuvres musicales à destination des ensembles musicaux, classées par divisions,

Au total, ce sont plus de 100 pédagogues et bénévoles confirmés qui sont répartis en 19 commissions et 24 sous-commissions.

Pour une homogénéité de l’éducation musicale en France, la CMF propose aux écoles de musique des programmes de formation musicale, instrumentale et de musique d’ensemble.

Tous les instruments sont concernés, du violon à la percussion en passant par le clavecin ou la guitare électrique.

Les épreuves d’examen sont destinées aux élèves des écoles affiliées à la CMF. Ces épreuves sont envoyées chaque année aux différentes fédérations départementales créant ainsi une uniformité dans le réseau national. En fonction des degrés, les examens sont organisés, dans chaque école, puis au niveau départemental et régional.

La CMF continue également de faire évoluer ses épreuves d’examen de fins de cycle, en lien avec les développements pédagogiques qu’elle impulse et les remarques pertinentes qui lui sont envoyées par ses professeurs.

Annales

Afin d’accompagner les élèves, professeurs, équipes pédagogiques, directeurs, responsables d’examens et membres de jury dans l’évaluation des musiques actuelles, la CMF réalise et met à disposition les lead sheet, les play along.

  • Le document programme des évaluations 2019 vous permettra de mieux appréhender les développements, le cursus et le programme qu’elle met en place pour cette discipline.

Ces dernières années ont vu l’explosion des pratiques numériques dans toutes les strates de nos activités et les confinements successifs ont accentué fortement cette tendance. Du côté des pratiques artistiques, la question numérique revêt plusieurs dimensions :

  • outils de production artistique : objets artistiques singuliers nés de ces technologies intégrant les contraintes, qualités et défauts du numérique
  • outils de diffusion : transformant l’accès, le rapport au public, les espaces et les temps
  • mais aussi nouveaux outils de transmission, et d’apprentissage bousculant les pratiques en place et constituant un large terrain d’expérimentation pédagogique et un levier de réflexion pour penser les espaces et les temps d’apprentissages.

Depuis plusieurs années maintenant, la CMF et le Cefedem AuRA ont à coeur de créer ensemble des espaces de partage, de discussion et d’expérimentations autour des pratiques numériques dans les établissements d’enseignement artistiques. Et c’est pourquoi, le 21 novembre 2021 dernier, ils ont souhaité organiser, dans le cadre du salon Musicora, une table ronde intitulée : “Quelle place pour les pratiques numériques au sein du projet d’établissement ?”. L’objectif de cette échange était de faire un arrêt sur image sur le sujet en croisant plusieurs regards de professionnels du milieu :

  • Marie Aline Bayon, Directrice de l’école de musique connectée de Solaure
  • Louise Courant, Cheffe de projet SDEA pour les Hauts-de-Seine
  • Sandrine Desmurs, Responsable du développement des technologies de l’information et de la communication  au CEFEDEM Auvergne Rhône Alpes
  • Bruno Devauchelle, Chargé de mission TICE à l’université catholique de Lyon, professeur associé du département IME et membre du laboratoire TECHNE à l’université de Poitiers
  • Mathieu Gauffre, Directeur du CRD de Vannes, vice-président de l’association Conservatoire de France
  • Thomas Seyssel, Professeur de trompette au CRD de Grand bourg agglomération et créateur du groupe privé facebook intitulé “Enseignement artistique à distance”

Pendant deux heures, les intervenant·es ont dialogué avec Marie Hédin-Christophe (de la Lettre du Musicien) qui animait les échanges et ont pu évoquer le besoin de monter en compétences collectives, la question des équipements des établissements mais aussi des élèves, la transformation des pratiques pédagogiques, la nécessité d’avancer ensemble sur ce sujet et de partager, mutualiser et soutenir les expérimentations en cours.

Autant de sujets qui nous invitent aujourd’hui à poursuivre cette dynamique d’échange dans notre filière tant le sujet est transversal, et ancrée dans les pratiques futures de la musique.

Pour des raisons de confidentialité YouTube a besoin de votre autorisation pour charger. Pour plus de détails, veuillez consulter nos Mentions Légales et Politique de confidentialité.
J'accepte