Championnat National de Brass Band

Contact : Arlette Brison

28-29 janvier 2023 à Saint-Etienne (La Comète)

Félicitations au Hauts-de-France Brass Band qui remporte le Championnat National de Brass Band 2022 !
Bravo également à tous les brass participants pour les prestations incroyables !!
Rendez-vous en les 28 et 29 janvier 2023 à Saint-Étienne !
Voir le retour sur le 17ème championnat National de Brass Band
  • Résultats, participants et jurys des années précédentes

18ème édition les 28 et 29 janvier 2023 à Saint Etienne, morceaux imposés :

  • Division Honneur : au choix du président de jury
  • Division 1 : Keystone de Thierry Deleruyelle (ed. chez le compositeur)
  • Division 2 : Legacy, Tom Davoren (Ed. Tom Davoren Music)
  • Division 3 : Lake of the moon, Kevin Houben (Ed. Scherzando Music Publishers)
  • Division 4 : Vengeance, Jared McCunnie (Ed. chez l’auteur www.jaredmccunnie.weebly.com/vengeance)
Télécharger le programme PDF

Le Championnat National de Brass Band, organisé depuis 2004 par la CMF (Confédération Musicale de France), est un véritable outil de promotion et de valorisation de la pratique collective de la musique en France, qui permet aux orchestres de jouer devant un jury d’experts internationaux, de se confronter aux autres Brass Bands de France et de montrer le meilleur d’eux-mêmes.

LE rendez-vous incontournable des amateurs de cuivres et un formidable moment de rencontres, d’échanges et de découvertes pour tous !

  • Œuvres imposées :

  • Division Honneur : Dynasty (Symphonic Poem), Peter Graham (Gramercy Music)
  • Division 1 : Sinfonietta n°3, Étienne Crausaz (Bériato Music Publishing)
  • Division 2 : Machu Picchu, ​Thibaut Bruniaux (Lake Music Publications)
  • Division 3 : Olympus, Philip Harper (Harper Music Publication)
  • Division 4 : Neverland, Christopher Bond (Christopher Bond Music)
  • Déroulé :

  • 9h30 : Ouverture des portes championnat
  • 10h40-11h50 : Division 4
  • 12h00-12h30 : Division 2

PAUSE

OEUVRE IMPOSÉE

  • 13h30-14h50 : Division 1
  • 15h00-15h50 : Division Honneur

OEUVRE LIBRE

  • 16h00-17h20 : Division 1
  • 17h30-18h20 : Division Honneur

PAUSE

  • 20h00 : Ouverture des portes concert
  • 20h30-22h30 : Concert de gala – Hauts-de-France Brass Band
  • 22h30 : Proclamation des résultats
  • A 20h30 retrouvez le Hauts-de-France Brass Band, en concert de clôture !

P r o g r a m m e

  1. Proclamation – Tom Davoren
  2. Caprice for Cornet – William Himes, Soliste : Cédric Gesquiere, cornet
  3. When the lights go down – Kevin Houben
  4. Suite from Maria de Buenos Aires – Astor Piazzolla arr. Luc Vertommen
  5. Rituals – Tom Davoren, Soliste : Lilian Meurin, euphonium
  6. Brasiliera from Scaramouche – Darius Milhaud arr. Howard Snell
  7. Lift up your voice – Stephen Bulla
  8. You are the sunshine of your smile – Stevie Wonder arr. Goff Richards
  9. The Days of Anger (final) – Paul Lovatt-Cooper

Glenn Van Looy (Belgique) – président du jury

Né à Bonheiden, dans la province d’Anvers (Belgique), Glenn Van Looy est rapidement devenu des plus grands euphoniumistes du 21ème siècle.

Glenn a été initié à la musique par son père, le tromboniste Geert Van Looy. Il est immédiatement tombé amoureux de l’euphonium qu’il a continué à travailler à la Secondary School of Art d’Anvers et à Lemmens Institute de Louvain, sous la direction de Nick Ost.

Il a commencé sa carrière dans un orchestre d’harmonie local dirigé par son père. Ses talents ont vite été reconnus quand, à l’âge de 11 ans, il a été recruté en tant que 2nd euphonium au championnat du Festival Brass Band. A 12 ans, il a commencé un mandat de 10 ans en tant que soliste au Brass Band Heist, un poste qu’il gardera jusqu’à son entrée en 2013 dans un des meilleurs Brass Band d’Europe, le Brass Band Buizingen.

Au cours de son parcours, Glenn a pu participer à de nombreux championnats européens et d’ailleurs. Il a reçu une récompense en tant que soliste au Flemish Open Brass Band Championship et deux autres aux World Music Contest de Kerkrade (Pays-Bas). Il a également été récompensé au Championnat National de Brass Band en 2011 en Grande Bretagne, au British Open Senior Cup 2011 et British Open Senior Trophy 2010.

Ce sont les réalisations de Glenn loin des Brass Bands qui le distinguent de ses contemporains. Il a remporté des championnats en tant que soliste dans toutes les catégories : l’European Solo Championships à Linz (Autriche), a été le plus jeune vainqueur du British Open Solo Championship et l’International Soloist of the Year au Ern Keller Memorial de Sydney (Australie). Il a également remporté d’autres titres internationaux prestigieux dont le Jeju International Brass Competition (Corée du Sud), l’UFAM Contest à Paris (France), le Lieksa International Euphonium Competition (Finlande) et le Dexia Classic Competition (Belgique).

En tant que musicien indépendant, Glenn s’est produit avec un grand nombre d’ensembles, y compris tous les meilleurs Brass Bands de Belgique, le Leyland Band (Angleterre), le Beaumaris Band (Pays de Galles), le Cooperative Band (Écosse), le Wallberg Band (Suisse) et le Brussels Philharmonic Orchestra. En tant que soliste de concert, il s’est produit avec le Brussels Philharmonic Orchestra, l’European Youth Brass Band, le Yorkshire Building Society Band (Angleterre), le Brighouse and Rastrick Band (Angleterre), le Brass Band Willebroek (Belgique), le Manger Musikklag (Norvège), le Royal Symphonic Band of the Belgian Guides, le Royal Band of the Belgian Marines et d’autres Brass Bands européens et belges.

À la suite de son premier album prometteur Move Their Mind, Glenn a sorti un deuxième album en 2013, Stories of Life enregistré avec Manger Musikklag, Allan Withington et World of Brass. Seulement deux mois après sa sortie, Glenn . En 2015, Glenn a pensé qu’il était temps de faire revivre un répertoire plus ancien avec son CD Lost Treasure

Glenn est également actif en tant que jury, enseignant et chef d’orchestre. Il a remporté le premier et deuxième prix au concours Wychavon Festival of Brass en tant que chef du Filton Concert Brass. Actuellement, Glenn dirige en Europe et à plein temps les morceaux La Stephania à Sembracher et La rose des alpes à Savièse, en Suisse. Il est également professeur d’euphonium et de tuba au conservatoire cantonal du Valais à Sion.

 En juin 2021, Glenn a obtenu un doctorat en Musical Arts, études qu’il a entreprises à l’Université de Salford (Royaume-Uni).

 

Kevin Houben (Belgique)

Kevin Houben est né en 1977 à Peer, en Belgique. Il a été très tôt pris de passion pour la musique et étudie le piano et la trompette. Houben remporte les premiers prix de trompette (Léon Pétré), d’hafabra et de direction orchestrale (avec Edmond Saveniers) et de composition (avec Jan Van der Roost et Luc Van Hove) à l’Institut Lemmens de Louvain, en Belgique.

La musique de Houben figure parmi les favoris dans le répertoire des orchestres en Europe, en Amérique, en Australie et au Japon. Houben a remporté plusieurs prix pour ses compositions (Arcana – Comines-Warneton 2003, Arcana – EBBA 2006, Thyelenne – EBBA 2009, Lux Futura – WASBE 2019). Ses compositions sont souvent choisies comme imposé pour les concours d’ensembles (Lake of the Moon à WMC Kerkrade 2013, Where Angels Fly à EBBA Oostende 2017). En mars 2017, sa Première Symphonie a été jouée en première par l’Orchestre national de Belgique.

Houben a également écrit les orchestrations pour les deux ensembles symphoniques du festival Tomorrowland (Orchestre national de Belgique en 2015, Symphonie de l’unité en 2019).

Depuis 2020, il enseigne l’orchestration et l’instrumentation à la LUCA School of Arts – Campus Lemmens, Louvain (Belgique) avec Ivan Meylemans.

Houben est également un chef d’orchestre de renom, qui a travaillé avec divers orchestres et ensembles professionnels lors d’enregistrements et de concerts à travers le monde. En octobre 2018, il a été directeur musical du spectacle de danse Le Temps Perdu (Isabelle Beernaert, Carré Amsterdam). Avec son harmonie, la Koninklijke Harmonie Peer, il a remporté plusieurs prix, dont le Championnat flamand Open Wind Orchestra 2019; l’orchestre représentera la Belgique lors du prochain Championnat d’Europe des Orchestres à Vent (France, 2022).

Anno Appelo (Pays-Bas)

Anno Appelo (1959) a étudié les percussions et la direction d’orchestre d’harmonie à la Codarts University for the Arts à Rotterdamn, où il a obtenu une licence et un master dans ces deux cursus de 1983 à 1986. En parallèle, il a suivi plusieurs cours de direction de d’orchestre d’harmonie à Kerkrade, World Music Contest (WMC) et en Allemagne.

Au début de sa carrière, Anno a principalement travaillé en tant que remplaçant de percussionniste dans plusieurs orchestres symphoniques professionnels des Pays-Bas : le Rotterdam Philharmonic Orchestra, le Ballet Orchestra à Amsterdam et le Radio Symphony Orchestra.

Plus tard, il s’est de plus en plus tourné vers la direction musicale et a dirigé plusieurs Brass Bands en championnat : le Brassband Rijnmond, le Brassband Schoonhoven et le Provinciale Brassband Groningen. Il a aussi dirigé un orchestre d’harmonie semi-professionnel : le Customband of the Netherlands mais aussi plusieurs ensembles de percussions.

A ce moment, Anno est chef d’orchestre du Brass Band ‘Oefening en Uitspanning’ de Wijk en Aalburg, l’un des orchestres les plus reconnus des Pays-Bas. Le Brass Band a été champion Néerlandais en 2013 et 2017 en première division et est devenu champion mondial dans la même division au WMC en 2017. Anno est fréquemment invité en tant que chef d’orchestre à travers les Pays-Bas.

En plus de tout cela, Anno est professeur de percussion et direction musicale dans plusieurs écoles. Il est alors reconnu dans la scène percussionniste et harmonique en raison de sa grande expérience dans ces deux disciplines.

Partenaires

Fondée en 1932 par M. Albert Bergerault, la Maison Bergerault a non seulement hérité du nom de son fondateur mais aussi de son esprit créatif. Tout au long de ses 86 années d’existence, grâce aux artistes, compositeurs et interprètes, Bergerault n’a cessé d’innover et d’inventer de nouveaux instruments.

Certaines de leurs créations sont restées uniques, telles que le glockenspiel et le vibraphone quart de ton du Conservatoire de Genève, le Jeu de cloches monumental du musée international de l’horlogerie de la Chaux de Fonds ou bien le xylophone-woodblock 4 octaves des Percussions de Strasbourg.