UBI CARITAS de Gjeilo Ola

Par Richard Siegrist

Ola Gjeilo, né en 1978 en Norvège, vit à Los Angeles où il travaille en freelance comme compositeur et pianiste-concertiste. Il explore son propre langage musical influencé par le jazz et la musique folk. Sa musique a été jouée aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume Uni, en Afrique du Sud, en Norvège, en Suède, au Danemark, en Allemagne, en Hongrie, en France et en Belgique et a été éditée aux USA, au Royaume Uni et en Norvège. Il a été invité par de prestigieux ensembles et de nombreux artistes à travers le monde.

Gjeilo a étudié à l’Académie de Musique de Norvège et au Royal College of Music à Londres et à obtenu dernièrement son Master de composition à la Julliard School. Il est le récipiendaire du Prix du Gretchaninoff Memorial et a gagné en 2005 le concours de composition pour orchestre de la Julliard School.

www.olagjeilo.com

UBI CARITAS existe en trois versions :

  • Version pour chœur mixte SATB
  • Version pour chœur d’hommes TTBB
  • Version pour chœur mixte SATB avec improvisation pianistique par le compositeur

Hymne de l’Eglise occidentale dont la mélodie grégorienne a été composée entre le quatrième et le dixième siècle, « Ubi Caritas », de caractère médiéval par son thème d’origine, nous emmène ici vers des sonorités et des harmonies contemporaines incluant entre autres des frottements d’intervalles de seconde et de sublimes retards. La première présentation du thème à l’unisson met en valeur son origine grégorienne.

Une version pour chœur mixte SATB avec « improvisation pianistique » a été imprimée. Le pianiste débute l’œuvre par une longue phrase dans laquelle le thème est déjà bien perceptible. Pour cette interprétation avec piano (qui nécessite un pianiste de très bon niveau), les choristes peuvent utiliser la version « a cappella ».

Quelques conseils pour l’interprétation

Il est important de veiller à l’homogénéité et à la justesse parfaite des voix ainsi qu’aux nuances indiquées par l’auteur. A partir de la mesure 10, les voix commencent à se séparer. Par des exercices appropriés, préparez les choristes aux accords un peu inhabituels. Il faut également bien mettre en valeur les fins de phrases (ritenuto et diminuendo) et permettre à chaque voix de s’exprimer jusqu’au bout de la phrase.

Voici, ci-dessous, le thème grégorien original de cet hymne, ainsi que le texte et sa traduction :

Ubi caritas et amor, Deus ibi est.
Congregavit nos in unum Christi amor.
Exsultemus, et in ipso jucundemur.
Timeamus, et amemus Deum vivum.
Et ex corde diligamus nos sincero.
Ubi caritas et amor, Deus ibi est.
Congregavit nos in unum Christi amor.
Amen

Là où sont la charité et l’amour, Dieu est présent.
L’amour du Christ nous a rassemblés et nous sommes un.
Exultons et réjouissons-nous en lui.
Craignons et aimons le Dieu vivant
et aimons-nous les uns les autres d’un cœur sincère.
Là où sont la charité et l’amour, Dieu est présent.
L’amour du Christ nous a rassemblés et nous sommes un.
Ainsi soit-il.