Par Winona Munoz, stagiaire à la Confédération Musicale de France

 

En cette période de confinement, les professeurs de musique du monde entier se mobilisent pour continuer d’enseigner à distance.

A chaque pays sa méthode ! Tout en respectant les mesures prises par les différents gouvernements, chacun use de sa créativité pour rendre ce moment compliqué plus agréable à vivre.

Comme en France, la tendance mondiale se tourne vers les cours en ligne à l’aide de logiciels de vidéoconférence (Skype, ZOOM, Discord…). Utilisée en Chine, rapidement après le début d’un long confinement, la méthode a vite été adoptée par une grande partie des pays touchés par l’épidémie de Covid-19.

Pour leurs partisans, les cours en ligne permettent d’entretenir un lien avec les élèves et de garder un bon rythme de travail. Les écoles de Halle en Allemagne et de Cleveland aux États-Unis pensent même continuer de l’utiliser à la fin du confinement pour permettent aux élèves absents de rattraper leur retard ou comme compléments éducatifs pouvant faciliter le travail à la maison.

Certains, comme l’école de musique de Benavente en Espagne, utilisent les fonctionnalités vidéo de Facebook pour faire passer leurs auditions de fin de cycle. Ils ont compté sur l’investissement de leurs élèves qui ont publié eux-mêmes leur propre vidéo sur le célèbre réseau social.

Bien que cette méthode n’offre pas une bonne qualité de son ou la possibilité de jouer en groupe, une classe d’un collège/lycée d’une base américaine située en Italie a trouvé la solution pour pallier ce problème. En effet, Antone Leustek, le professeur de musique, a édité et publié une vidéo réunissant ses élèves sur la chanson Heavenly Father en a cappella. Le post a été partagé presque 3.000 fois et liké 2.700 fois, montrant qu’il est possible de chanter ensemble grâce aux nouvelles technologies.

Enfin, la solidarité et le partage sont aussi les mots d’ordre durant cette période instable. En effet, de nombreux groupes Facebook consacrés à l’enseignement de la musique se veulent très actifs depuis le début du mois de février. Un grand nombre de professeurs échangent leurs astuces et leurs méthodes d’apprentissage, tout en exprimant leur soutien mutuel. L’un des plus dynamiques est le groupe International Music Teachers Exchange, qui, comme son nom l’indique, réunit plus 8.000 enseignants du monde entier. Bien qu’il demande quelques notions d’anglais, il regorge de ressources et de conseils pour enseigner à distance.

Quelques articles

En Europe

L’association européenne des conservatoire AEC réalise un recensement collaboratif des ressources et outils numériques pendant la période de confinement :
« Tools and Suggestions For Hmeis During the Covid-19 Emergency», Association Européenne des Conservatoires, acédémies de musique et Musikhochschulen, 2 avril 2020.

Italie

Les professeurs de l’académie de musique de Pinerolo ont fait une série de vidéos où ils partagent leurs conseils aux étudiants pour continuer de pratiquer durant le confinement :
« Consigli per studiare musica ai tempi del coronavirus », Accademia di Musica di Pinerolo, 16 mars 2020, Disponible en ligne :

Royaume-Uni

Allemagne

Il s’agit d’un article abordant les avantages de l’enseignement de la musique en ligne. Malgré l’impossibilité de pouvoir réellement jouer ensemble et les problèmes liés au mauvais retour du son, ils expliquent que les professeurs peuvent continuer d’exercer leur métier (et d’être payés comme il faut) grâce à cette méthode. Les professeurs pensent continuer à utiliser les cours en ligne comme complément des cours traditionnels :
« Digital: Der Corona-Virus revolutioniert den Musikunterricht », in Haller Kreisblatt, Pollmeier, Matthias Gans, Uwe, 23 Mars 2020.

Espagne

L’école de musique de Benavente réalise ses auditions en utilisant les fonctionnalités de Facebook et des réseaux sociaux pendant le confinement :
« La Escuela de Música de Benavente realiza sus audiciones a través de redes sociales. » in La Opinion de Zamora, 24 Mars 2020.

États-Unis

Méxique

Cet article parle de la suspension des cours pour les structures enseignant les arts au Mexique :
« Educación artística, suspendida por coronavirus en México », El Universal, 14 mars 2020.

Chine

Turquie

Cet article d’un journal turc parle de la mise en place de cours virtuel pour les enseignements artistiques pendant la pandémie dans le pays :« Art enthusiasts turn to virtual lessons amid pandemic. », Aise Humeyra Bulovali, Anadolu Agency, 20 Mars 2020.