Une ville sans musique est une ville sans âme !!!

A l’heure où la Société Musicale « Les Enfants du Dorat » s’apprêtait à célébrer ses 150 ans, la crise sanitaire a stoppé net toutes les activités, nous amenant à une certaine réflexion sur ce que serait notre vie sans la musique : nos répétitions hebdomadaires du vendredi où nous aimons nous retrouver, nos prestations musicales publiques qui sont toujours de très grands moments riches de partage, de convivialité et bien souvent d’émotions.
J’ai la grande chance d’être épaulée dans ma tâche par une équipe soudée, dynamique et passionnée (musiciens et sympathisants) et, c’est tous ensemble que nous nous démenons au quotidien pour :
  • maintenir les effectifs, la qualité de l’enseignement et soutenir les élèves de notre école de musique,
  • pérenniser notre orchestre d’harmonie,
  • animer la ville du Dorat (concerts, auditions, cérémonies commémoratives, religieuses ou militaires, fêtes locales),
  • favoriser de nouvelles rencontres musicales au Dorat ou à l’extérieur,
  • pérenniser et développer le festival DORAmifa (prochaine édition le 13 et 14 novembre 2020) et les rencontres de clarinettes (prochaine édition le 6 et 7 mars 2021),
  • transmettre ce patrimoine à nos jeunes pour qu’ils continuent à écrire cette belle aventure musicale et humaine.

Savez-vous que nos écoles de musique et orchestres de campagne sont souvent le point de départ de carrières musicales professionnelles ? De nombreux exemples pour l’Harmonie du Dorat qui a également donné naissance il y a quelques années à une autre formation dont la renommée est désormais nationale, « Les Insupportables ».

C’est quoi la richesse ?

Et bien tout simplement d’être au cœur de la belle histoire de la Société Musicale « Les Enfants du Dorat »

Merci Nicolas FAY de cette mise en lumière !

Nathalie MARTIN, clarinettiste
Présidente de la Société Musicale du Dorat depuis 2013

Depuis le confinement, je filme mon village du Limousin, LE DORAT – 1700 habitants. Avec mon seul IPhone je poste des portraits de celles et ceux qui se battent au quotidien.

En suivant ces personnages j’ai compris que la richesse c’était l’humain. Dans ces zones moins peuplées que les grandes villes, se dessine un nouveau monde, un réseau invisible qui relie ces personnes entres elles.

Je voulais finir en musique avec Les Enfants du Dorat.

L’Harmonie du Dorat est à elle seule l’idée de cette série : un Dorat solidaire ouvert à toutes et à tous, le contraire d’une famille fermée.
Découvrons 150 ans d’histoire à travers le regard bienveillant de 4 femmes :
Nathalie Martin, madame La Présidente,
Les cheffes Marion Auzannneau et Catheline Lallouet
Et, enfin, l’Insupportable Louise Arnaud, secrétaire de l’Harmonie et surtout flûtiste à qui revient le mot de la fin tant cela synthétise le cœur de mon projet : « C’est chacun individuellement qui fait l’ensemble, mais moi toute seule je ne suis pas l’Harmonie ».

Nicolas FAY

Site internet de la série : www.nicolasfay.com
Profil facebook de la série https://www.facebook.com/nicolasfay
Page Youtube : WEB SÉRIE « LES RÉSISTANTS