La crise sanitaire étant hélas toujours d’actualité, les orchestres amateurs sont à l’arrêt et le traditionnel stage du Chablais qui se tient depuis plus de 30 ans la première semaine des vacances de printemps et qui fut déjà annulé en 2020, n’a pas pu se tenir encore cette année.

La bande de joyeux grands stagiaires, disons plutôt anciens stagiaires, ne s’en est pas laissé démonter pour autant. Ainsi, après Stage At Home au printemps 2020, puis Sainte-Cécile At Home à l’automne 2020, les jeunes du Chablais ont produit ce qui, nous l’espérons toutes et tous, sera la dernière production “virtuelle”, Stage At Home 2.

Afin de pousser la surprise jusqu’au bout, ils ont cette fois mis les professeurs du stage à contribution, leur demandant d’enregistrer individuellement une pièce d’un peu plus de 2 min, leur faisant croire que l’orchestre virtuel serait bien composé de tout le monde. Mais cette initiative, tout comme le stage, appartient avant toute chose aux stagiaires et ils l’ont parfaitement illustré dans cette vidéo où finalement, les profs sont gentiment évincés pour laisser la place à un medley spécialement arrangé pour l’occasion des morceaux les plus emblématiques des 3 dernières années de stage. De surprise en surprise, cette vidéo fait remonter les souvenirs et la nostalgie des moments magiques de ces stages si spéciaux et importants.

Sa découverte en avant première avec l’équipe ce samedi 17 avril, jour où aurait dû se tenir le concert de fin de stage, a encore procuré d’incroyables émotions à tout le monde, les larmes n’étaient pas loin pour chacun.

Nous le savions déjà mais ces jeunes musiciens ne font que confirmer qu’ils sont vraiment formidables. Les stages qu’ils ont connus leur ont donné des ailes pour développer leur fibre artistique. C’est tout le sens des pratiques artistiques amateurs qui sont au point mort depuis plus d’un an maintenant. Cette vidéo qui approche les 4000 vues, apporte un réconfort très précieux à tous les musiciens amateurs et professionnels dans cette période si sombre pour leurs métiers pourtant plus qu’ essentiels… Camus disait “Tout ce qui dégrade la culture raccourcit les chemins qui mènent à la servitude”, aujourd’hui la culture est en grand danger, voir ces jeunes capables de telle imagination, motivation et implication réchauffe le cœur et invite malgré tout à l’optimisme.

Alors pour tout ça, encore une fois, merci infiniment à eux !

La vidéo a demandé plus de 300 heures de travail à l’équipe qui a piloté ce projet, c’est colossal, émouvant, dingue et de très belle qualité mais cela ne remplacera jamais les concerts/spectacles en vrai ! Tous les participants, qu’ils soient professeurs ou stagiaires et même parents n’en peuvent plus de n’avoir plus accès à ces moments magiques de partage artistique entre des artistes (qu’ils soient amateurs ou professionnels) et un public. Il faut que tout cela reprenne, et au plus vite…

La vidéo a demandé plus de 300 heures de travail à l’équipe qui a piloté ce projet, c’est colossal, émouvant, dingue et de très belle qualité mais cela ne remplacera jamais les concerts/spectacles en vrai! Tous les participants, qu’ils soient professeurs ou stagiaires et même parents n’en peuvent plus de n’avoir plus accès à ces moments magiques de partage artistique entre des artistes (qu’ils soient amateurs ou professionnels) et un public.

Il faut que tout cela reprenne, et au plus vite… Au plaisir de partager à nouveau de vrais concerts…

Musicalement

Laurent Bel

Directeur du Stage FMC